Partagez | 
 

 Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Lumos sur
Alisha Holloway


Admin


─ Hiboux postés : 57
─ Age : 21

MessageSujet: Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.   Lun 25 Avr - 13:31

Alisha Holloway





généralités

    - Avatar:Lara Jade
    - Maison: Serpentard.
    - Année: 5ème année
    - Date de naissance: 11/01/2041
    - Nationalité: Anglaise.
    - Baguette: Bois d'érable, 21,7 cm, plume de phénix.
    - Patronus: Louve.
    - Epouvantard: " Profondeurs maritimes "
    - Signe particulier: Maniaco-dépressif depuis la mort de sa soeur.
    - Penchant sexuel: Bisexuelle
    - Animal de compagnie: Chat noir du nom de Kira.






en détails



PHYSIQUE


Dès que l’on voit Alisha, on peut aisément dire que c’est une jolie fille, sans pour autant tomber dans la magnificence. Les traits de son visage sont fins, ses yeux, son nez, et sa bouche son plutôt bien proportionnés. Une forme de visage un tantinet rond, son menton étant légèrement carré. Deux petites fossettes creusent ses joues lorsqu’elle vous accorde un sourire, qui est rarement emprunt de sincérité, et qui laisse percevoir plusieurs sous-entendus selon le contexte. Des lèvres charnues, rosées, qui cachent des dents parfaitement alignées et blanches. Son nez n’est ni trop gros, ni trop fin, un nez tout ce qu’il y a de plus normal. Vous vous perdrez facilement dans ses deux billes bleutés, profondes, qui peuvent s’assombrir tout d’un coup, ou briller de milles feux. Ils sont les seuls éléments qui vous permettrons de deviner à quoi peut penser la jeune femme. Mais ne vous attendez pas à pouvoir lire dans ses yeux comme dans un livre ouvert. Elles encadrent son regard de noir, toujours, soulignant ainsi son regard bleu azur. Son joli minois est encadré de longs cheveux bruns qui sont très souvent détachés et qui lui tombent environ jusqu’à la taille. De taille moyenne, à peu près 1 mètre soixante cinq, sa silhouette est jolie à regarder. Ni trop grosse, ni trop maigre, elle n’a pas la peau sur les os, mais n’a pas non plus des kilos en trop. Elle a toujours été agile dans ses mouvements, ce qui lui permet de paraitre fragile et doucereuse aux yeux des autres. Alisha a un style de vêtements bien à elle, jamais vous ne pourrez la voir habiller comme les autres. Elle aime se démarquer, et pour cela, elle utilise les vêtements. On peut conclure qu’Alisha n’est pas l’une de ces minettes qui ont hérité de la beauté sans pareil à maman, mais une jeune femme qui a un certain charme, et qui ne ressemble en rien à autrui.

HISTOIRE


«  Si la vie elle est pas rose, elle est de quelle couleur ? »

Alisha est née un onze janvier, alors que dehors il neigeait à plein temps. Peut-être est-ce pour cela que sa saison préférée reste l’hiver. La petite brunette a de suite été adoptée par sa sœur ; Pandore. Sa grande sœur a toujours pris soin d’elle, depuis sa naissance. Tout comme ses parents. Elle a eu le privilège de tomber dans une famille aimante, bien que très peu aisée. Ses parents se sont toujours démenés pour nourrir leurs filles, quittent à travailler plus dur, plus tard. Sa mère étant moldue, elle travaillait dans son monde, tandis que leur père ; sorcier, travaillait dans le sien. Chose normal. Cela n’a jamais dérangé les Holloway d’appartenir aux deux mondes. Les filles ont ainsi reçu deux éducations ; une moldue, une magique. Elles savent tout aussi bien se débrouiller dans un monde que dans l’autre. Même si à chaque fin de mois il faut se serrer la ceinture, Alisha et Pandore n’ont jamais eu à se plaindre, mangeant à leur faim, et obtenant ce dont-elles avaient besoin, sans que ce ne soit pour autant exubérant. Alisha a toujours préféré le monde magique, que celui moldu. Toute jeune, elle piquait la baguette magique de son paternel, et partait dans le jardin s’amuser avec. Bien souvent elle s’est faite grondée, pour faute d’avoir fait exploser un vase, ou autre, alertant ainsi le voisinage à chaque fois. Mais malgré tout, dotée d’un fort caractère, la brunette recommençait dès qu’elle le pouvait. Parfois, Pandore la défendait, mentait pour elle en racontant que c’était elle la fautive et non Alisha. Et pour ça, cette dernière lui en a toujours été reconnaissante. Petite, elle ne jurait que par Pandore. Avec les années ça a diminué, mais elle reste son modèle. Et puis, Alisha a été grande sœur à son tour. Sa mère a eu une petite fille du nom de Katya. Ravie d’être grande sœur, de s’occuper d’une petite sœur, la petite fille a tenté de copier sa sœur, qui à présent se dévouait pour Katya et elle. Leurs parents ont tout d’abord eu du mal à nourrir une bouche de plus, mais sans se plaindre, ils sont parvenus à rester soudés, et à toujours subvenir aux besoins de leurs filles. Les Holloway voyaient la vie en rose, malgré les légères difficultés financières, mais toute bonne chose ont une fin, n’est-ce pas ?

« La question de savoir si nous pouvons lutter contre le destin restera toujours un mystère. Mais la grande question est : Qu'est ce qui se passe lorsque nous cessons de le combattre ?»

Un jour d’été, Alisha et ses deux sœurs s’étaient rendus en forêt, vers un ruisseau, un endroit où elles allaient régulièrement. Katya, Alisha et Pandore avaient très vite sauté dans le ruisseau. Toutes trois s’amusaient à s’éclabousser, seul le plaisir de s‘amuser ensemble persistait entre elle, rien d‘autre n‘avait d‘importance. Dans toute la forêt, on entendait seulement les cris et les rires des deux jeunes filles. Les heures passent, le soleil se cache, et les nuages gris de la mélancolie arrivent. Il commence à faire frisquet dans l’eau, et Alisha se rapproche de Pandore, espérant que le soleil réapparaitra. Le ciel continue à s’assombrir, le vent se lève, et quelques gouttes de pluie commence à tomber. Pandore prend doucement Alisha dans ses bras, tentant de rassurer la petite fille qu’elle était, et qui était tout simplement déçue de la tournure que prenait le temps. Elle aurait souhaité encore s’amuser dans l’eau avec ses deux sœurs. Tandis qu’elle se trouvait auprès de Pandore, Katya continuait à nager tranquillement au milieu du ruisseau. Jamais rien ne l’effrayait. Malgré son jeune âge, elle adoptait les araignées au lieu de les piétiner. Alisha en avait toujours été impressionnée.
Rapidement, le temps dégénère, si bien qu’aucune des trois fillettes n’a le temps de réagir comme il se doit. Le ruisseau se déchaine, et malgré tous les efforts du monde, il est difficile de sortir de ce torrent. La brunette se trouve avec sa grande sœur, la rassurant un tant soit peu, le fait de ne pas être seule dans cette « aventure » empêche la peur de s’emparer totalement d’elle. Alisha s’agrippe à Pandore, ne lâchant prise pour rien au monde. Elle met toute sa force dans ses petits doigts accrochés au tee-shirt de sa grande soeur. Elle bat des jambes, lutte pour tenir sa tête hors de l’eau. Elle entend Katya crier. La crainte s’empare d’elle. Elle la cherche des yeux rapidement, tandis que Pandore tente de les tirer toutes deux de l’eau. Elles sont toutes deux dans l’incapacité de sauver leur sœur qui ne cesse de crier le nom de Pandore. Le sentiment d’impuissance à sauver un être cher est atroce. Alisha ne sait quoi dire pour réconforter leur sœur au loin, elle voudrait aller l’aider, mais elle sait parfaitement que si elle ou Pandore s’y rendent, elles y perdront toutes trois la vie. Elle voit Katya émerger de l’eau, pour finir par y être engloutie de nouveau. Pandore arrive enfin à les hisser hors du torrent, elle aide Alisha à monter sur le rivage. Cette dernière regarde, terrifiée, la scène qui se déroule sous ses grands yeux bleus. Sans qu’elle ne puisse assimiler ce qu’il se passe réellement, son subconscient lui, réalise parfaitement, si bien que son regard s’embrume, et très vite, des perles d’eaux salées défilent sur ses joues. Pandore se trouve à ses côtés, toute aussi impuissante qu’elle. Très vite, les cris de Katya cessent, laissant un silence palpable et oppressant prendre suite. Le cœur d’Alisha est prêt à exploser sa cage thoracique, elle ne comprend toujours pas, elle ne veut pas comprendre. Ce n’est certainement qu’un cauchemar, elle va finir par se réveiller. Elle ne voit plus Katya. Elle se lève soudainement, et court le long du rivage, cherchant désespérément une once de vie dans le corps de sa sœur qui glisse au gré du rythme lent du ruisseau. Tout s’est soudainement calmé, mais pas les sentiments qui déferlent en Alisha. Cette dernière regarde sa grande sœur qui reste silencieuse, plongée dans un mutisme presque accablant, voir monstrueux.
Vient le moment de rentrer à la maison, d’annoncer la tragique nouvelle aux parents, d’entendre la mère hurler de désespoir, de voir le père frapper la première chose qu’il trouve sous la main, de courir jusqu’au ruisseau récupérer le corps sans vie de leur cadette, et de plonger dans un deuil douloureux. Alisha sait que Pandore s’en veut cruellement. Elle était la grande sœur, celle qui devait les protéger coute que coute, dans n’importe quelle situation. Et là, elle n’a pu sauver que l’une des deux, le destin a voulu que ce soit Alisha qui soit sauvée, et non Katya. Et cette dernière a beau rassurer sa sœur, la réconforter, lui répéter inlassablement, que ce n’est pas sa faute, qu’elle ne pouvait rien faire, et que personne n’aurait pu faire mieux qu’elle, rien n’y fait, la culpabilité s’empare de Pandore, sous l’impuissance d’Alisha qui a la sensation d’avoir perdu ses deux sœurs ce jour-là.

« On n’oublie rien, on vit avec c’est tout. »

Depuis le drame qui brisé la famille Holloway, Alisha ne sourit plus, ou ne rit avec sincérité. Un sourire forcé se gravera sur son visage, pour faire plaisir, pour tenter de remonter le moral à ses parents ou sa sœur, mais rien n’est vrai. Toute la douleur, et la souffrance du passé reste ancrés en elle. Plus les jours passent, plus sa famille s’enfonce dans une déprime intarissable, et Alisha est dans l’incapacité de les aider à passer cette épreuve. C’est elle la plus forte dans l’histoire. Pandore est accablée par la culpabilité, sa mère rongée par le chagrin, et son père ne sait comment exprimer ses sentiments, alors il préfère se consacrer au travail. Plus aucun liens familiales ne lient les Holloway. La maison est devenue froide, glaciale. Lorsqu’Alisha y rentre pendant les vacances d’été ou de noël, elle n’a qu’une seule envie, retourner à Poudlard. Le fait que ses parents ne s’intéressent plus à sa sœur, la met dans une rage sans nom, alors inconsciemment, elle porte toute l’attention sur elle, en volant dans les magasins, pour se faire arrêter par la police moldue. En pratiquant la magie sur des moldus avec la baguette de son père, elle a des crises de folies, de colère, et tout ce que cela provoque chez ses géniteurs, ce n’est que de la lassitude, seule sa soeur continue à prendre soin d’elle, à lui faire des leçons de moral, à la sermonner, . . .
Les deux sœurs ne supportent plus le comportement de leurs parents. Ils ne sont plus humains, ils errent telles des âmes en peine sur Terre, et ça leur brise tout bonnement le cœur. Pandore a eu une idée, brillante, certes, mais déchirante à faire ; administrer le sortilège d’oubliette à leurs parents. C’est la seule solution. Qu’ils oublient l’existence de Katya, du peu de temps qu’elle est restée sur Terre, afin de retrouver une vie normale. Elles porteront le fardeaux à deux. Malgré le fait que leurs parents aillent mieux, qu’ils vivent sans savoir qu’ils ont eu trois filles fut un temps, Alisha continue ses bêtises incalculables. Depuis cet été là, elle a changé du tout au tout, plus rien ne lui importe. Chaque nuits, elle fait des cauchemars où elle se retrouve noyée par des vagues immenses, et elle voit Katya sur le rivage, la regarder avec son air mystérieux. Et elle a beau hurler son nom, elle ne vient pas la sauver. Et quand elle se réveille en hurlant, c’est Pandore qui vient apaiser ses maux. Ce n’est que durant la nuit, que les souvenirs ou les cauchemars engloutissent Alisha qu’elle est faible. Le reste du temps, jamais elle n’avouera qu’elle souffre. Son visage reste stoïque dans n’importe quelles situations, et elle n’évoque plus Katya avec Pandore. Elle refuse d’en parler, à présent il faut savoir tourner la page, ou la déchirer.
CARACTERE

Perspicace ♦ Menteuse
Aimable ♦ Impulsive
Juste ♦ Voleuse
Aime s'amuser ♦ Violente
Fidèle ♦ Capricieuse


BUSE

//////////////////////////////


FAMILLE

Soeur : P. Cassie Halloway
Soeur : Katya Halloway
Parents : J & T Halloway




derrière l'écran



    - Pseudo:Nexia
    - Âge: 17 ans
    - Niveau et expérience de RP: 3 ans de RPG Assez bon niveau
    - Double-compte (si oui, lequel):Non
    - Comment avez vous connu le forum? J'en suis l'admin
    - Disponibilité: 7j/7j
    - Autre chose à dire?Oh Poudlard Powaaa *_*


•••••••••••••••••••••



Dernière édition par Alisha Holloway le Sam 7 Mai - 16:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ohpoudlard.forumactif.fr
avatar


Lumos sur
H. Ange d'Estrées


Modérateurs


─ Hiboux postés : 113
─ Age : 23

MessageSujet: Re: Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.   Dim 1 Mai - 11:00

    WOUUUUHOUUU WAHAAAAAAA

•••••••••••••••••••••



you & i













.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lumos sur
Hope S. Malefoy


Admin


─ Hiboux postés : 136
─ Age : 23

MessageSujet: Re: Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.   Dim 1 Mai - 21:02

    Bienvenue à toi, Alisha.


Quelle triste histoire qu'est la tienne et celle de ta sœur. Perdre quelqu'un de sa famille n'est jamais chose facile. Mais tu sais, le temps est bien souvent source de bien-être. Il t'apportera la paix dont tu as besoin. Etant donné que tu es dans la même maison que moi et que tu sais rester forte, je pense que nous pourrions surement nous fréquenter un de ces jours. Donc, peut-être à bientôt chère Alisha.

Avec cordialité,

Hope S. Malefoy.

•••••••••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
http://ohpoudlard.forumgratuit.org
avatar


Lumos sur
H. Ange d'Estrées


Modérateurs


─ Hiboux postés : 113
─ Age : 23

MessageSujet: Re: Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.   Dim 1 Mai - 21:53

N'empêche, je keaf l'histoire J'exige un lien 8D

•••••••••••••••••••••



you & i













.
Revenir en haut Aller en bas



Lumos sur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alisha HOLLOWAY | Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» FELIX ✖ même si nous sommes mortels, nous sommes avant tout vivant.
» Regroupons-nous pour être fort ! (liste selon les serveurs)
» Même si nous sommes mortels, nous sommes avant tout vivant. (MAËL)
» Une petite dernière pour le fun
» A combien nous arrêterons-nous ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟOh Poudlard ! :: Pour commencer... :: Vos personnages :: Présentations :: Elèves :: Fiches Validées-