Partagez | 
 

 Crush me softly • Amy&Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Lumos sur
Ellana Katzenberg





─ Hiboux postés : 44
─ Age : 24

MessageSujet: Crush me softly • Amy&Ellana   Sam 25 Juin - 16:25



She's hated & broken in
Giclée de sang. Elle avait au moins dû lui briser le nez.
Déçue du manque de réaction de sa victime, Ellana recula d'un pas, rompant le combat sans pour autant relâcher le col qu'elle tenait fermement depuis que cette petite imbécile l'avait insultée. Le bas de son visage, sa chemise et son écusson étaient maculés de sang mais, même si elle se tenait le nez comme s'il s'était agi de son bien le plus précieux, elle ne souffrait que d'une coupure à l'arcade. Le point d'Ellana avait dérapé en la frappant et le bracelet qu'elle portait avait sans doute causé la blessure. Nouvelle vague de déception. Se battre l'avait toujours soulagée mais elle n'avait jamais supporté l'idée de ne pas être pleinement responsable du résultat. La meurtrissure, bien qu'impressionnante, n'avait rien de particulièrement douloureux et ne laisserait aucune trace une fois la gamine passée entre les mains de l'infirmière. Et elle, elle n'avait pas même une égratignure. De frustration, elle attrapa la fille par les épaules et la précipita en avant.
Craquement répugnant.
En rencontrant son genou, le nez avait enfin cédé. La fille poussa un hurlement de douleur et vacilla sous le choc avant de se mettre à pleurer, se rendant encore plus pathétique aux yeux d'Ellana qui ne supportait pas les geignardes. Bien que désolée de s'en sortir indemne, la jeune femme préféra donc s'éloigner avant de faire preuve d'une violence aussi incontrôlable qu'injuste. Même si elle s'était permis de l'apostropher de manière si peu distinguée sur ses préférences sexuelles, elle ne méritait pas de se retrouver en proie à une furie prête à la battre à mort. Sans même tenir compte de ses gémissements de douleur, la Serpentard se détourna et traversa rapidement le hall pour regagner sa salle commune. Si elle avait eu la chance de ne croiser aucun professeur durant leur combat, mieux valait ne pas provoquer le destin en s'attardant trop longtemps sur les lieux du crime.

« Sectumsempra. »


Le mur de pierres grisâtres coulissa pour révéler deux premières années pépiant gaiement. Inattentives, elles butèrent contre Ellana et manquèrent d'en faire un arrêt cardiaque. Souriante, la jeune femme constata que les rumeurs sur son impétuosité avait déjà eu le temps d'atteindre les oreilles des nouveaux venus mais que personne n'avait jugé bon de leur signaler qu'elle ne s'attaquait jamais aux plus jeunes. Question de principes.

« Bonjour, leur lança-t-elle avec un grand sourire avant de les écarter pour pouvoir passer. Vous devriez regarder où vous mettez les pieds, certains d'entre-nous n'aiment guère qu'on leur rappelle qu'ils peuvent être transparents. »


Elle pensait notamment à sa jeune soeur, Amy, qui avait la fâcheuse manie de se mettre en avant en permanence. A croire qu'elle ne pouvait aller nulle part sans que tous les regards soient braqués sur elle... Depuis leur plus tendre enfance, Amy avait toujours fait son intéressante, de manière bien plus ostentatoire qu'elle. Si elle se comportait de manière aussi provocante, c'était avant tout pour se protéger des insultes et autres remarques blessantes qu'elle recevait immanquablement mais sa cadette, elle, agissait sans raison particulière. Elle se contentait de paraître et de jouer les intouchables en enchaînant les relations sans jamais avoir l'air d'y accorder une quelconque importance.
Poussant un soupir, Ellana se laissa tomber dans un des rares fauteuils qui meublaient la salle commune. Elle ne pouvait plus rien pour Amy et s'était promis de ne plus se tourmenter à son sujet. Si elle continuait, elle allait finir par mourir d'inquiétude, ce qui n'avait rien de spectaculaire et ne pouvait donc lui convenir. Par contre, être battue à mort... Pendant un instant, elle avait voulu inverser les rôles, prendre la place de sa pleurnicharde de victime mais sans avoir affaire à quelqu'un d'aussi indulgent qu'elle-même. Elle aurait adoré sentir les poings s'abattre sur son crâne, les pieds fuser en direction de ses côtes, les craquements sinistres de ses os ne pouvant plus supporter les chocs à répétition, la chaleur poisseuse du sang sur son épiderme en feu... Et la douleur. Cette bête féroce la dévorant de l'intérieure, lentement, presque tendrement. Oh oui, elle aurait adoré inverser les rôles et mourir rossée, ivre de souffrance au point de s'évanouir avant même la délivrance finale.
Revenir en haut Aller en bas
http://edge-of-chaos.forumactif.com/
avatar


Lumos sur
Amy Katzenberg





─ Hiboux postés : 71

MessageSujet: Re: Crush me softly • Amy&Ellana   Sam 25 Juin - 19:05

Bruit de talons qui claquent. Rien de plus efficace pour attirer l'attention. A son passage, tout le monde se retourna vers l'élégante jeune femme qui avait fait son apparition pour la dévorer des yeux. Symbole de beauté au sein du château. Elle était attirante et ce n'était plus un secret pour personne. Plus un seul regard pour Amy lors de la traversée du professeur de sortilèges. Cette garce devrait se contenter de donner cours. Blasée, l'élève se racla la gorge et bifurqua, peu désireuse de se faire voler la vedette par cette vieille bique d'O'Versa. Ces derniers temps, elle n'avait plus l'impression d'être le premier choix de ces messieurs. Ce qui l'incommodait assez. Son égocentrisme ne connaissait aucune limite et avait toujours suffi à la faire remarquer. A croire qu'elle avait lancé une nouvelle tendance, car bon nombre de demoiselles suivaient le même chemin. Aberrant.
Lasse, Amy se laissait guider par le flot d'individus qui se dirigeaient vers leurs diverses destinations. La salle commune des Serpentards était la sienne. Il se faisait tard et l'heure du couvre-feu approchait à grands pas. Deux excellentes raisons pour que la brune se retire dans ce lieu froid et hostile. Son paradis amer.

Des murmures dont le sens lui échappait vinrent chatouiller ses oreilles. Sonnant comme une provocation, les chuchotements se transformèrent en ragots dont elle pouvait désormais aisément s'informer. La discrétion avait disparu au profit de son opposé depuis belle lurette. Fronçant les sourcils, Amy se concentra sur ce qu'elle entendait. L'évocation d'une bagarre la piqua au vif. Son intérêt redoubla dès l'instant où on prononça le prénom de sa soeur. Encore un conflit à ajouter au palmarès d'Ellana, la terreur de Poudlard. Cette timbrée ne se stabiliserait jamais.
La troupe qui ne se privait pas de cracher sur le dos de son aînée se dissipa. Un calme presque complet accueillit la jeune femme lorsqu'elle s'engagea dans le couloir menant au repaire des serpents.

« Sectumsempra. »

On lui libéra l'accès à la salle commune qu'elle s'empressa de rejoindre. Comme à son habitude, Amy balaya l'horizon d'un regard chargé d'avidité. Il y avait du beau monde. Notamment un très séduisant septième année qui semblait en grande discussion avec une dinde blonde. Au vu de la marchandise, elle ne devrait pas avoir trop de mal à éliminer la gêneuse. Ragaillardie, la libertine voulut s'avancer langoureusement en leur direction afin d'attirer l'attention du jeune homme.
Un choc violent l'en empêcha. Déséquilibrée, elle manqua de basculer en arrière sous l'effet de surprise. Chance pour elle, une main l'aida à ne pas perdre pied. Il s'avéra que sa sauveuse n'était autre qu'une imbécile première année venue réparer la bêtise de sa camarade. Cette dernière affichait une moue contrite qui ne radoucit pas la colère de la Serpentard. Furieuse contre tous ces mioches qui couraient partout sans jamais se soucier de heurter quelqu'un, elle jura à demi-voix avant de les sermonner sur un ton menaçant.

« Vous n'avez rien de mieux à faire que vous amuser à bousculer vos supérieurs ? Bande de gamines ! Les concernées rougirent jusqu'à la moelle avant de s'enfuir à toutes jambes. C'est ça, et surtout ne vous excusez pas, s'insurgea Amy. »

Ces débiles avaient gâché son entrée. Il n'y avait rien de pire pour se payer une honte éphémère. Les plans de la cinquième furent contraints à se voir modifiés. Hors que question qu'elle s'entête à sympathiser avec l'Apollon après avoir été victime d'un tel attentat. Les quelques curieux qui l'avaient ouïe s'acharner sur les deux enfants retournèrent vaquer à leurs occupations. Une bonne chose de faite.
S'accordant un peu de répit, Amy rallia les rares sofas qui proposaient réconfort à ceux qui y prenaient place. Confortablement installée, l'adolescente décida de paresser une petite demie heure. Après quoi, elle irait retrouver son troupeau d'amies avec qui elle passerait le restant de la soirée à médire sur autrui. Fière de ses projets, elle laissa un sourire satisfait gagner ses lèvres.

Comme pour venir ruiner sa joie, une voix bien trop connue s'éleva dans les airs. Ellana. Évidemment. Comme quoi, quand le sort a décidé de s'acharner contre vous, il ne le fait jamais à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lumos sur
Ellana Katzenberg





─ Hiboux postés : 44
─ Age : 24

MessageSujet: Re: Crush me softly • Amy&Ellana   Dim 26 Juin - 15:37

Bercée par cette douce chimère, elle avait dû s'assoupir. La salle commune de Serpentard n'était pas réputée pour être particulièrement confortable et il n'était pas dans ses habitudes de sombrer aussi facilement pourtant, lorsqu'elle se redressa dans son fauteuil, la majorité de ses camarades s'agglutinaient dans la pièce, signe que le couvre-feu approchait.

Tout en s'étirant, Ellana se demanda ce qui avait bien pu la réveiller. Elle dormait habituellement comme une masse et il fallait souvent bien de la patience à ses proches pour la faire émerger aussi considérait-elle comme impossible d'avoir pu être dérangée par le simple brouhaha des conversations. Et ce n'était certainement pas la culpabilité de ne pas avoir fait ses premiers devoirs qui avait pu la perturber suffisamment pour la tirer du sommeil. Elle était rapide et, si elle y avait mis du sien, elle aurait pu être une élève brillante mais les honneurs ne l'intéressaient guère et elle préférait bien souvent ne même pas rendre les nombreux rouleaux de parchemins qu'elle rédigeait toujours avec un soin méticuleux. Ils s'amoncelaient juste au fond de sa valise durant toute l'année et terminaient au feu dès son retour à la maison, parfois après être passés entre les mains de ses parents, désespérés de découvrir une nouvelle preuve de l'auto-sabotage scolaire de leur aînée.

« C'est ça, et surtout ne vous excusez pas ! »

Un sourire las vint étirer les lèvres de la jeune femme. Il fallait au moins posséder la voix tonitruante d'Amy Katzenberg pour parvenir à la tirer du sommeil.

La fierté de sa jeune soeur lui avait toujours paru assez mal placée et, en voyant deux petites premières années détaller comme si elles avaient eu le diable aux trousses, Ellana ne put que constater le fondement de son opinion. Avec ses attitudes de reine que rien, ni personne ne devait jamais troubler, Amy avait parfaitement sa place à Serpentard. Bien plus que beaucoup d'héritiers de nobles familles au sang si pur que les affres de la consanguinité les avaient laissés faibles et vulnérables, sujets à tous les maux possibles et imaginables et propices aux morts prématurées ; aristocratiques jusqu'à l'écœurement, en somme. Les Katzenberg n'étaient pas une très grande famille, surtout pas aux yeux des Britanniques, et leur union avec les Weasley n'avait en aucun cas arrangé leur situation. Mais cela n'avait jamais empêché Amy d'agir comme si elle avait été l'héritière de Salazar en personne et encore moins d'être acceptée comme telle par l'ensemble de sa promotion. Ellana n'était pas persuadée qu'elle ait encore pu convaincre l'ensemble de leur maison mais, malgré son jeune âge, son comportement en fascinait plus d'un et adoubement absolu n'était plus qu'une question de temps. Il suffirait, à n'en pas douter, qu'Amy accomplisse un exploit particulièrement flatteur aux yeux des serpents et plus rien ne pourrait l'arrêter. Elle deviendrait encore plus imbuvable, mènerait la vie dure à tous ses camarades sans aucun scrupule et finirait par épouser un riche et noble Sang-Pur qui achèverait de l'intégrer à la classe sociale dont elle devait rêver en secret depuis sa plus tendre enfance. Et cela les transformerait définitivement en étrangères. Déjà qu'elles avaient du mal à demeurer dans la même pièce sans s'écharper...

Ironie du sort, Amy choisit ce moment précis pour venir s'affaler dans un fauteuil non loin du sien. Enfin, Amy ne s'affalait jamais, évidemment. Elle prenait ses aises sans jamais se départir de cette sorte de distinction hautaine qui impressionnait les plus jeunes et ravissait les anciens, très portés sur le respect des convenances et la perfection des attitudes.

« Prendre autant de précautions pour paraître et hurler comme un gobelin enragé à la première contrariété... Quel gâchis! »

Elle n'avait pas pu s'empêcher de l'apostropher. Et d'être désagréable. Pourtant, elle savait qu'il n'était jamais bon de provoquer sa soeur et que la plupart de leurs échanges finissaient en bataille rangée. Mais elle recommençait systématiquement. Dès qu'Amy était à portée, il fallait qu'elle lui lance une pique, qu'elle attire son attention... Qu'elle se remette à exister aux yeux de cette cadette qu'elle savait aimée malgré tout. Sans même y songer, Ellana se mit à l'observer.

Amy avait toujours été belle. Déjà, enfant, elle faisait se retourner les passants et une pluie de compliments accompagnait chacune de ses apparitions. En grandissant, elle avait perdu ses airs de poupée pour prendre des allures de femme fatale qui faisaient oublier son jeune âge à bien des hommes mais qui ne gâchaient en rien sa beauté. Bien au contraire, elles lui donnaient comme une aura d'icône, à la fois provocante et intouchable. Mais Ellana ne parvenait pas à être dupe. A chaque fois qu'elle posait les yeux sur sa soeur, elle avait l'impression de ne voir qu'une coquille vide, jouant un jeu dangereux qui ne manquerait pas de lui brûler les ailes. Elle se faisait sûrement des idées, influencée par ce côté protecteur qu'elle n'avait qu'envers sa fratrie, mais il lui semblait que la Amy qui plaisait temps à leurs camarades n'étaient qu'une fragile figurine de verre. Dans ces moments-là, cette beauté lui faisait saigner le coeur et elle mourait d'envie de la prendre dans ses bras pour la réconforter.

Sauf que sa soeur finissait toujours par se comporter comme la dernière des garces et que l'envie de la frapper reprenait le dessus. Inexorablement.



Dernière édition par Ellana Katzenberg le Sam 2 Juil - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://edge-of-chaos.forumactif.com/
avatar


Lumos sur
Amy Katzenberg





─ Hiboux postés : 71

MessageSujet: Re: Crush me softly • Amy&Ellana   Dim 26 Juin - 21:13


« Prendre autant de précautions pour paraître et hurler comme un gobelin enragé à la première contrariété... Quel gâchis! »

Quoi de plus naturel comme tirade venant de la part de sa chère sœur. Elle ne prit pas la peine de lui répondre, peu désireuse d'entrer dans son jeu pitoyable. Presque autant qu'elle, Ellana : la boule de nerfs du château. On ne pouvait guère trop lui en demander, ça se terminerait mal. Osez lui reprocher son attitude et vous vous retrouverez à terre, couvert de sang. De mémoire, Ellana avait toujours été aussi batailleuse. Même dans sa façon de parler, on pouvait aisément la cerner. Une brute incapable de se conduire en jeune femme maniérée, sans aucune délicatesse autant dans ses gestes que dans ses dires. Pourtant, elle n'était pas si insortable. Son physique n'égalait peut-être pas celui de sa cadette, mais il y avait de quoi contenter un certain public. Dommage qu'elle se borna à massacrer les rares hommes encore ignorants de sa brutalité qui se laissaient séduire par son apparence négligée. Ce style pouvait plaire à la gent masculine, pourvu qu'elle le veuille. Mais Ellana s'entêtait à n'aimer que les jeunes femmes capricieuses qui la narguaient du début à la fin.
Si on en croyait leurs convictions concernant l'amour, elles devaient avoir hérité d'une défaillance sentimentale qu'elles avaient assimilée à leur caractère. La génétique ne leur était franchement pas favorable.

Tirée de ses rêveries, Amy releva la tête vers sa soeur. Elle était installée juste en face d'elle, elle aurait dû consulter les alentours avant de prendre place. Quelle idiote. Confrontée à un nouveau face à face avec l'insupportable teigne de la famille, l'adolescente poussa un profond soupir d'exaspération. Elle voulut croiser le regard de sa soeur, croyant dur comme fer à la théorie qui voulait qu'un regard vaille souvent mieux qu'une seule parole. Hélas Ellana semblait en pleine observation. Stupéfaite, Amy ne saisit pas tout de suite ce qu'elle analysait de la sorte. Etant donné qu'il n'y avait personne derrière elle, la jeune femme en déduisit qu'elle seule pouvait être la cible de son examen. Son interrogation se fit intense. Il y avait bien longtemps qu'elle ne se souciait guère de ce que pouvait bien voir sa soeur en la regardant… Pourtant, en cet instant précis, elle aurait tout donné pour savoir à quoi celle-ci pensait. Comme si cela pouvait jouer un quelconque rôle dans son existence…
De toute façon, il était trop tard pour la sauver. Trop tard pour l'arracher à la spirale infernale du libertinage et des coucheries abusives. Ce milieu dégradant s'était déjà imprégné d'elle, l'engloutissait toute entière. Aucun moyen d'en réchapper. Ellana n'avait plus aucun contrôle sur l'adolescente. Toutefois, en avait-elle un jour eu un ?

Le vice reprit la place qui lui était destinée, dictant les propos de la Serpentard comme si il ne s'agissait que d'une marionnette tellement usée que la rancoeur avait eu raison d'elle.

« Navrée de te décevoir mais tu n'es pas à mon goût. Va satisfaire tes besoins hormonaux ailleurs. »

Elle ne s'enquit pas de la réaction de son aînée. Qu'elle l'ait provoquée, blessée, outrée : elle n'en avait cure. Ces mots n'avaient pas étés les siens. Si on suivait la même logique, les coups qu'elle recevrait ne l'atteindraient pas non plus. Intouchable. Voilà ce qu'était devenue Amy. Et ça lui convenait plus que tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lumos sur
Ellana Katzenberg





─ Hiboux postés : 44
─ Age : 24

MessageSujet: Re: Crush me softly • Amy&Ellana   Sam 2 Juil - 15:22

Amy finit par relever la tête et durant un instant ─ une poignée de secondes tout au plus ─, leurs regards se croisèrent. Instant suspendu durant lequel les rancoeurs parurent disparaître comme au tout début de leur vie commune, étrange reflet de la première fois où les yeux curieux de sa nouvelle petite soeur avaient rencontré ceux impatients de son aînée. Et comme à l'époque, la magie ne survécut qu'un temps avant qu'Amy ne plisse les yeux, prête à attaquer.

« Navrée de te décevoir mais tu n'es pas à mon goût. Va satisfaire tes besoins hormonaux ailleurs. »

Si elle ne l'avait pas vu faire preuve d'une belle ingéniosité durant leur enfance, Ellana aurait eu bien du mal à admettre qu'une once d'intelligence habitait sa cadette. Elle pouvait se montrer d'une telle stupidité qu'il lui arrivait même de se demander si elle ne faisait pas simplement exprès, si elle ne jouait pas ce rôle de dinde pour agacer son monde. Et le pire c'est qu'elle devait se sentir fière de l'avoir envoyée promener !

Retenant un rire narquois, Ellana détourna le regard pour observer leurs camarades et tenter ainsi de juguler ce désir impérieux de saisir Amy par les épaules et de la secouer une bonne fois pour toutes. Cela l'aurait indéniablement soulagée mais n'aurait pas vraiment eu l'effet escompté sur sa bourrique de soeur. Il y avait bien plus de chances pour qu'elles se donnent encore une fois en spectacle au beau milieu de leur salle commune, ravissant le voyeurisme des autres élèves et écopant d'une énième heure de retenue, plutôt que de voir leurs relations tendre vers une amélioration ou, au moins, une certaine neutralité. Et Amy frappait fort. Peut-être même plus fort qu'elle et, bien qu'elle manqua cruellement de technique, elle n'en demeurait pas moins une adversaire à ne pas sous-estimer. Aimer se battre et éprouver une certaine attirance pour les morts violentes ne suffisaient pas à la convaincre d'agresser physiquement sa cadette, peu désireuse qu'elle était de passer les trois prochains jours à l'infirmerie en sa détestable compagnie. Elle se contenta donc de poser un regard ennuyé sur un groupe de troisièmes années qui couvraient leurs parchemins de flot d'encre en s'accrochant à leurs plumes comme si leur vie en dépendait. Ils avaient l'air ridicules ; surtout la petite blonde au nez recouvert de tâches noirâtres.

« Ta conception de l'univers doit être désolante à un point inimaginable si tu crois que tout le monde rêve de te sauter, Amy. »

A vrai dire, Ellana n'ignorait pas qu'une bonne partie de l'école fantasmait effectivement sur sa soeur, bien que l'arrivée d'Erydis O'Versa ait mis à mal son petit succès. Dès que les mâles en rut avaient constaté qu'elle ressemblait de plus en plus à une femme, ils s'étaient jetés à ses pieds et même son comportement de garce n'avait pas réussi à les calmer. Bien au contraire, d'ailleurs. Elle avait attiré de plus en plus d'admirateurs et d'admiratrices, provoquant un tel engouement que plus personne ne semblait faire réellement attention à son âge ou à sa maison. Elle aurait tout aussi bien pu être une de ses naises Poufsouffles de deuxième année qu'ils auraient tous été fous d'elle.

Les gamins ayant visiblement renoncé à se montrer pitoyables puisqu'ils étaient en train de fourrer leurs devoirs dans leurs sacs ─ faisant copieusement baver l'encre qui n'avait pas eu le temps de sécher ─, la jeune femme daigna cesser de les observer pour reporter son attention sur Amy et lui adressa un sourire sardonique.

« Je suis néanmoins ravie que tu t'enquières de ma satisfaction sexuelle. Je ne te savais pas aussi concernée par le bien-être d'autrui... »

Elle fit mine de réfléchir, parfaitement consciente du peu de cas que sa soeur faisait des autres dès lors qu'ils ne lui servaient pas à combler ses propres besoins, quels qu'ils soient.

« A moins qu'il ne s'agisse que d'une curiosité intéressée et, dans ce cas, Alisha sera ravie de t'enseigner tout son savoir-faire. Qui est l'heureuse élue ? »

Revenir en haut Aller en bas
http://edge-of-chaos.forumactif.com/



Lumos sur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Crush me softly • Amy&Ellana   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crush me softly • Amy&Ellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ellana -> Nouvelle
» Disponible chez Crush NY
» "Crush the Castle"
» Elibe's Crush
» Les bons jeux de Tonton Haga : Devil's Crush
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟOh Poudlard ! :: Serpentards-